Investissements majeurs dans le personnel

 

Le 29 avril 2015, le journal local Fyens Amts Avis a interviewé notre PDG, M. Stig Due :

En 2014, C.C.JENSEN a employé et formé 29 nouveaux employés et cela s'est reflété dans les résultats financiers

Svendborg :
Depuis l'année dernière, le fabricant de filtres à huile C.C.JENSEN à Lovholmen, Svendborg, connaît une si grande croissance que les résultats financiers ont eu du mal à se maintenir au niveau des années précédentes.

Après avoir recruté 29 salariés de plus, le nombre total d'employés au Danemark et au niveau international est de 274. Toutefois, certains de ces employés n'ont pas contribué positivement aux résultats financiers depuis le début de leur carrière ; au contraire, des investissements ont été réalisés pour les former. Ceci est visible dans les comptes annuels car les charges salariales sont passées de 17,5 millions d'euros en 2013 à 20,1 millions d'euros en 2014.  Au cours de la même période, les bénéfices de l'entreprise sont passés de 2,5 millions à 0,7 million d'euros.

Le rapport annuel considère le résultat « insatisfaisant », mais le PDG, Stig Due, était loin d'être pessimiste lorsque nous l'avons eu au téléphone,alors qu'il était en Inde pour visiter la dernière filiale établie.

« Vous pouvez dire que nous avons recruté plus de personnes en 2014 que ce que nous pouvions réellement nous permettre. Toutefois, ceci a représenté un investissement pour l'expansion future, ce qui au début de l'année 2015, a commencé à se voir dans les résultats » a expliqué Stig Due

Une base solide
« L'année dernière, nous avons principalement recruté du personnel des équipes de vente et d'ingénierie, mais ces personnes n'ont pas contribué à l'augmentation du chiffre d'affaires car ils ont pris part à notre programme d'intégration au moyen d'une formation poussée » explique Stig Due.

Il est à noter que les résultats chez C.C.JENSEN sont loin d'être négatifs dans la vieille entreprise de Svendborg qui a connu plusieurs bonnes années dans le passé. Avec un chiffre d'affaires de 45,6 millions d'euros, des bénéfices de 0,7 million d'euros et un ratio de fonds propres de 46 % à 16,4 millions d'euros, l'entreprise reste solide comme un roc. Néanmoins, les prévisions de la direction pour l'année ne se sont pas concrétisées.

« Notre prévision de chiffre d'affaires était de 48,3 millions d'euros mais nous n'y sommes pas parvenus. Mais comme je vous l'ai dit avant, la raison de ce résultat médiocre est essentiellement l'augmentation des coûts salariaux. » a dit Stig Due. « Par ailleurs, nous avons investi dans un équipement de procédé entièrement automatisé pour notre usine de Hesselager, ce qui explique davantage le résultat. »

Le PDG prévoit une croissance continue dans les années à venir et pense que les bénéfices atteindront les objectifs en 2015.

C'est principalement à l'étranger que C.C.JENSEN a connu une croissance, et 85 % du chiffre d'affaires provient des filiales implantées dans 13 pays. Ces jours-ci, Stig Due se réjouit de visiter le dernier établissement en Inde, mais ceci ne signifie pas qu'il soit facile de se positionner sur un marché étranger. Trois années de travail intensif de bureaucratie pour obtenir notre nouvelle filiale. « Depuis que nous avons créé notre première filiale au Royaume-Uni il y a 25 ans, nous ouvrons tous les deux ans environ une nouvelle filiale » a expliqué Stig Due, qui sera à la tête d'une autre filiale à Dubaï dans les jours à venir.

Photo : 
Le PDG de C.C.JENSEN, Stig Due, visitant aujourd'hui la dernière filiale établie en Inde. Qui dit expansion continue dit davantage d'employés - Et cela coûte de l'argent !

___________________
Article dans Fyens Amts Avis
Mercredi 29 avril 2015